Accueil > Focus News - Social  >  Les différents styles de management

Focus News

9 oct 2019
SOCIAL

Les différents styles de management

Le management concerne la capacité des managers à diriger les employés d’une entreprise. Il est soumis à des objectifs et des contraintes :

  • Les managers doivent diriger les ressources humaines en vue d’atteindre des résultats ;
  • Les managers doivent prendre en compte les besoins de leurs équipes afin de garantir une certaine productivité ;
  • Ils doivent tenir compte du rapport en l’offre et la demande sur le marché du travail : les employés préfèreront travailler dans la structure offrant les meilleures conditions de travail ;
  • Les managers doivent respecter la réglementation du travail ainsi que les droits des salariés.

Un bon manager, quel que soit le type de management adopté, doit savoir recruter, former, motiver, contrôler, récompenser et fidéliser ses subordonnés.

 

Les styles de management varient fortement d’une entreprise à l’autre selon le secteur d’activité, la culture d’entreprise ou la personnalité du dirigeant.

 

Traditionnellement, on distingue les styles de management suivants :

  • Autoritaire ou directif ;
  • Paternaliste ;
  • Persuasif ou informatif ;
  • Délégatif ou consultatif ;
  • Participatif.

Le management autoritaire ou directif


Ce type de management consiste à fixer des objectifs clairs à ses subordonnés sans les consulter au préalable. Les employés ne sont donc pas impliqués dans les prises de décisions. La communication est verticale est s’effectue du haut vers le bas. La motivation est basée sur la crainte et la sanction mais également sur la récompense. Le manager tente d’analyser lui-même les besoins de ses employés pour éviter les conflits éventuels.

 

Ce style de management est orienté résultat et est encore souvent présent dans l’industrie notamment.

  • Avantage : efficacité
  • Inconvénient : risque de démotivation et de conflit

Le management délégatif ou consultatif


A l’instar du management autoritaire, le management délégatif est très orienté résultat. La motivation peut là aussi se faire par la récompense et la peur de la sanction. Cependant la responsabilité des décisions est en partie laissée aux subordonnés engendrant une certaine forme de responsabilisation mais également de pression.

  • Avantages : meilleure communication, responsabilisation, détection des talents et autonomie
  • Inconvénient : risque de démotivation si trop de pression

Le style de management persuasif


Le style de management persuasif est marqué par une forte implication du manager dans les décisions. Il en porte d’ailleurs la responsabilité entière. L’avis des employés est dans ce cas pris en considération et les échanges existent. Les décisions sont expliquées et les conflits sont la plupart du temps anticipés ou évités.

  • Avantages : sentiment d’appartenance, cohésion, capacité à fédérer, capacité à motiver
  • Inconvénients : coûteux et complexe à mettre en œuvre.

Le style de management paternaliste


Il est une variante du management persuasif. La direction fait à la fois preuve d’autorité dans les décisions mais également d’une grande bienveillance envers ses subordonnés (notamment pour les conditions de travail). Les managers écoutent les difficultés et les besoins des employés y compris en dehors du temps de travail. Les employés jouissent d’avantages concrets et développent un fort sentiment d’appartenance, de loyauté et de fierté.

  • Avantages : sentiment d’appartenance, solidarité
  • Inconvénients : risque de confusion entre la vie personnelle et la vie professionnelle, risque que le service se referme sur lui-même.

Le style de management participatif


Il consiste à laisser une grande place aux employés, tout en les accompagnant, dans les décisions et l’organisation de leur travail. Pour les managers, leur rôle consiste à être des arbitres bienveillants et facilitateurs.

 

Ce type de management se rencontre généralement dans certaines start-up, même si le management annoncé ne correspond pas toujours à la réalité.

  • Avantages : sentiment d’appartenance, cohésion, responsabilisation, créativité, ouverture
  • Inconvénients : risque de désorganisation si les managers se sont pas assez formés à ce mode de management.

 

 

 



Suivez-nous Appelez-nous
03 81 607 607
Newsletter Contactez-nous
© 2015-2019 La Comptabilité • Tous droits réservés
Plan du siteMentions légales

Conception graphique : Staccato
Développement : Jordel Médias