Accueil > Focus News - Social  >  Contrats courts : quelle formule choisir ?

Focus News

27 fév 2019
SOCIAL

Contrats courts : quelle formule choisir ?

L’intérim, le portage salarial, le CDD, le CDI de projet… sont autant de solutions pour pallier des besoins de ressources en personnel. Avant de choisir l’un de ses formats, vous devez vous poser les bonnes questions pour choisir le contrat adéquat.


Pour avoir recours à une ressource temporaire, il faut que celle-ci soit justifiée. Il faut préciser en quoi cette ressource est nécessaire et sur quelle durée. Avant de choisir le type de contrat adéquat, il est essentiel de s’interroger sur :

  • La durée du besoin ;
  • Le nombre de personnes à remplacer ;
  • Les ressources dont vous disposez.

Vous devez également vous poser la question de la gestion des ressources externes, savoir si vous souhaitez la déléguer ou non. Il convient d’étudier le coût de gestion ainsi que le temps passé.

 

De plus, il ne faut pas négliger le facteur humain d’une telle prise de décision : en fonction du type de contrat, l’implication de la personne et la relation avec votre structure seront différentes.

 

Si vous décidez d’avoir recours à un contrat court pour augmenter vos ressources en personnel, plusieurs solutions s’offrent à vous.

 

Le portage salarial


Cette forme d’emploi à mi-chemin entre entrepreneur et salarié, permet à un travailleur indépendant de facturer ses prestations tout en demeurant salarié d’une société de portage. Il s’agit probablement de la forme d’emploi la plus sécurisée d’un point de vue juridique (risque de requalification faible). Statut la plupart du temps lié à un projet, celui-ci ne peut pas dépasser 36 mois. L’un des avantages pour l’entreprise est le recrutement en direct du salarié porté, la société de portage n’intervenant que dans la gestion administrative. Cette dernière est celle qui porte le risque, gère les cotisations sociales et assure la garantie responsabilité civile contre une commission. L’employé quant à lui bénéficie à la fois des avantages du statut de salarié et des avantages du statut d’indépendant.

 

Le recours au portage salarial convient quasi exclusivement aux missions de service à haut degré intellectuel.

 

L’intérim et le CDI Intérimaire


L’avantage principal de l’intérim est d’avoir accès un grand nombre d’employés disponibles et flexibles sur la durée. Le CDI intérimaire quant à lui, garantit à l’intérimaire un salaire, payé par l’agence d’intérim, entre deux missions. Ce type de contrat vise à attirer et à fidéliser des profils spécifiques.

 

Pour les entreprises, avoir recours à une agence d’intérim permet de se décharger du processus de sélection. Cela dégage du temps en interne mais nécessitant une relation tripartite qui peut parfois être difficile à gérer.

 

L’intérim a également l’avantage de s’établir de quelques jours jusqu’à 18 mois, et d’adapter la période en fonction du besoin.

 

Toutefois, l’intérim coûte plus cher à l’entreprise qu’un CDD et est plus lourd à gérer, notamment à cause du double processus de facturation et au fait qu’on ne puisse pas récupérer la TVA.

 

Le CDD


Les nouvelles formes de contrats courts précédemment citées pourrait presque nous faire oublier le CDD. Pourtant, celui-ci a plusieurs atouts :

  • Il est renouvelable deux fois ;
  • Il peut s’étaler sur une durée maximum de 18 mois ;
  • Il offre une période d’essai d’une durée plus longue que l’intérim, offrant une marge de manœuvre plus importante.
  • Un CDD est intégré à la masse salariale de l’entreprise.
  • En cas de non satisfaction, vous pouvez utiliser la rupture d’un commun accord.

 

Le CDI de projet ou de chantier


A l’instar des contrats de chantier dans le BTP, un CDI de projet permet d’ajuster le contrat par rapport aux besoins de la mission pour laquelle il a été signé. Plus souple et plus flexible que le CDD, il ne donne lieu à aucune prime de précarité. Le coût de l’indemnité de licenciement est moins élevé que la prime de précarité versée dans le cadre d’un CDD. Le motif de licenciement étant inscrit dès le départ dans le contrat, ce type de CDI limite le risque de contentieux avec le salarié.



Suivez-nous Appelez-nous
03 81 607 607
Newsletter Contactez-nous
© 2015-2019 La Comptabilité • Tous droits réservés
Plan du siteMentions légales

Conception graphique : Staccato
Développement : Jordel Médias